Expositions - Communication et Publicit  
 
INTEREXPO
Une communication intelligente au service de l'entreprise

Cliquer sur la revue pour la visionner

Tlchargez Adobe reader
Lire l'dito de "Tourisme Magazine N84"




Commandez votre numéro





Document sans titre
 
  NEWS
Festivals et fêtes locales Facteurs importants de développement touristique

Partout dans le monde, les fêtes locales et les festivals contribuent de près et de loin au développement du tourisme. En Algérie, nul ne peut nier que les fêtes locales et les festivals en plus de leurs nombres importants et leurs diversités culturelles et traditionnelles, constituent un facteur de développement du secteur. Sur ce sujet, nous nous sommes basés sur certaines informations rapportées par quelques études menées par des professeurs d’universités algériennes.

La majorité des spécialistes du domaine estime que l’Algérie a été marquée tout au long de son histoire par des mouvements de populations venues de divers horizons à travers des épisodes historiques mouvementées qui ont façonné la  personnalité et les habitudes alimentaires des Algériens, chaque région a des fêtes organisée annuellement, comme la fête de Mawlid, le Tafsit – qui veut dire printemps – à Tamanrasset Fête de trois jours, célébrant le printemps et précédant l’arrivée des grandes chaleurs estivales et des vents de sable. On peut évoquer également de S’Boue à Timimoun qui Coïncide avec la fête du Mawlid (célébration de la naissance du Prophète Mohamed). Cette fête qui dure sept jours et sept nuits et est rythmée par le son des Karkabous, est devenue au fil des années une grande attraction touristique avec des circuits à travers les vieux ksour et palmeraies du Gourara. 

Le Sud du pays est tellement riche en fête locales qu’elles se comptent par dizaines tout au long de l’année. On peut citer aussi le Maoussim Taghit. 

En quittant le Sud, et en montant au Nord, la région de la Kabylie offre une panoplie de fêtes traditionnelles comme la  fête de la Poterie célébrée dans la région de Mâatkas à Tizi-Ouzou. Parler des fêtes en Kabylie sans parler de la Fête du Bijou d’Argent (région d’Ath Yenni), c’est comme si qu’on amputait la région de ses vraies traditions. Les Ath Yennie fêtent chaque année, au cours du mois de juillet, le bijou en argent. 

 

Autre facteur de développement touristique, ce sont les festivals, et en Algérie c’est le festival de Timgad qui est le plus connu. Organisé sur le site archéologique de Timgad (nord-est du pays), lors de la première semaine du mois de juillet, ce festival a pour vocation de faire redécouvrir le peuple des Aurès dont la culture, leur patrimoine et leur tradition. 

 

Cependant et selon les professionnels, l’Algérie manque énormément de ce genre d’événement considéré pourtant vital pour le développement touristique sachant qu’au niveau artistique, les festivals encouragent la création et l’innovation. En plus, ils contribuent ainsi au développement culturel des communautés humaines dans lesquelles ils se déroulent, offrant la possibilité d’assister à des expositions et des spectacles vivants. La dispersion, le caractère festif des festivals permettent sans aucun doute d’attirer nombre de spectateurs qui ne se seraient, peut-être, jamais rendus à ce type de représentation. Dans le monde, plusieurs festivals ont redonné une forme de vie et d’activité à des villes ou des régions totalement démunies culturellement. De même, par la diversité des genres des spectacles offerts, les festivals apportent à un public nouveau des représentations traditionnellement. Les festivals jouent également un rôle non négligeable dans la réhabilitation et l’animation des lieux patrimoniaux. La réutilisation des espaces patrimoniaux pour la tenue de spectacles, comme Timgad, ou d’expositions est une pratique qui a fleuri au sein des festivals ; elle fait revivre des monuments délaissés. 

 

Toutes ces fêtes et festivals et d’autres que nous n’avons pas cité, tellement elles sont nombreuses, et célébrées dans chaque wilayas du pays, constituent sans nul doute un excellent moyen pour, tout à la fois, dynamiser l’offre touristique et faire découvrir une région. Ces fêtes et ces festivals attirent même les touristes étrangers, curieux de connaitre les traditions de chaque région de l’Algérie, et de découvrir les sites archéologiques du patrimoine national. Mais faut-il encore utiliser les grands moyens de communication et couvrir médiatiquement ces événements bien comme il faut, afin de donner la célébrité méritée à ces fêtes et festivals.  

Fatiha Aïd.   


ARCHIVES

29/06/2016 Gastronomie algérienne Facteur de développement touristique souvent négligé
29/06/2016 Rénovation des hôtels du Sud A quel prix ?
29/06/2016 Fêtes de la fraise et de la cerise De véritables attractions touristiques
29/06/2016 Festivals et fêtes locales Facteurs importants de développement touristique
29/06/2016 Jijel Une ville touristique qui mérite plus d'attention
29/06/2016 Artisanat Quelle place pour les micro-entreprises !
09/06/2016 Jalel BELHAJALI Sales Manager Thalasso & SPA Plus d'un million d'Algériens attendus en Tunisie
09/06/2016 Mr Idriss YALAOUI Expert en management et accompagnement des entreprises.Il y a urgence de soute
09/06/2016 Lebbad Hacene, Directeur du Tourisme et de l'Artisanat de Constantine Le tourisme à Constanti
 

Copyright © 2008 Interexpo Administration
Conception : New agency   www.newagency-dz.com

Il y a eu 1157705 visiteurs uniques
 
Patrimoine
Restauration de la cathédrale d’El Kala

Un financement de 70 millions de DA a été consenti pour la restauration de la cathédrale d’El Kala qui se trouve dans un état de « dégradation avancée ».

Lire la suite
Six stations de gravures rupestres inscr

Pas moins de 06 stations de gravures rupestres ont été inscrites en 2010 à l’inventaire du patrimoine culturel de la wilaya de Bechar.

Lire la suite
Découverte d’une zone archéologique data

Une nouvelle zone archéologique datant de l’époque des Zianides, a été découverte dans la localité de Safsaf grâce à des fouilles effectuées récemment par des équipes d’experts relevant du ministère de la Culture.

Lire la suite
4ème Festival Culturel National d’Ahelli

La 4ème édition du festival culturel national d’Ahellil s’ouvrira le 27 décembre de cette année à Timimoun. Cette manifestation socioculturelle mettra en compétition 28 formations venues de toutes les contrées du Gourara, et durera jusqu’au 31 décembre.

Lire la suite
Vers la réhabilitation de deux sites arc

Une enveloppe financière d’un milliard de dinars a été octroyée par le ministère de la Culture en vue de la réhabilitation de deux sites archéologiques romains dans la wilaya de Skikda.

Lire la suite
Le plan de restauration de la Casbah de

Les études techniques relatives à la troisième et dernière phase du plan permanent de restauration de l’antique Casbah de Dellys (Boumerdès) sont en voie de finalisation.

Lire la suite
Plusieurs opérations pour la réhabilitat

Plusieurs opérations ont été retenues pour la réhabilitation du vieux ksar de Témacine, dans la wilaya de Ouargla, un site archéologique figurant au patrimoine national.

Lire la suite
Programme spécial pour la sauvegarde des

Un programme spécial a été initié par la direction de la culture de la wilaya de Blida pour la restauration des innombrables sites archéologiques et vestiges historiques que recèle cette région de la Mitidja.

Lire la suite
Vers la réhabilitation de la fontaine «

Une enveloppe de 10 millions de DA a été dégagée par la commune d’El Bayadh pour la restauration de la fontaine « Aïn El Mehboula » à El-Bayedh.

Lire la suite
Un plan permanent de protection des vest

Un plan permanent de protection des vestiges archéologiques du site de Mansourah (Tlemcen), au même titre que la médina de Tlemcen, est en cours d’élaboration.

Lire la suite
Classement de deux sites historiques à T

Le classement en tant que patrimoine national de deux sites historiques de la wilaya de Tébessa a été validé par la commission nationale des biens culturels.

Lire la suite
Vers la réhabilitation des vieux village

Une enveloppe de 447,57 millions de DA a été mise en place pour la réhabilitation des vieux villages et ksours de la wilaya de M’sila.

Lire la suite
Une canalisation d’eau potable datant de

Une canalisation d’eau potable datant « probablement » de la période Byzantine a été découverte « en bon état » dans la localité d’Oum Ali (35 km de Tébessa).

Lire la suite
Réhabilitation de l’ancienne porte du fo

L’ancienne porte du monument historique du fort « Santa Cruz », situé au sommet du mont « Murdjadjo » surplombant la ville d’Oran, a fait l’objet récemment d’une opération de réhabilitation.

Lire la suite
Reprise annoncée du projet de restaurati

Le projet de restauration des portes de Caracalla et de Chella, deux des plus importants monuments archéologiques de Tébessa, interrompu en 2004, sera « prochainement » relancé.

Lire la suite
Les Ksour du Sahara un héritage en voie de disparition

L’Algérie est essentiellement constituée de désert. 84% de la superficie du pays n’est qu’un vaste drap de sable doré nommé le Sahara.  Néanmoins, détrompez-vous, le silence du vaste désert Algérien cache bien des choses, si durant vos redonnés sur 4x4 ou dos de chameau vous êtes réceptives aux histoires que nous racontent les différents vestiges des différents lieux du sud du pays c’est toute l’histoire de l’homme qui défilera devant vos yeux. 

Lire la suite
Mois du patrimoine en Algérie Une "plus value" pour le tourisme culturel

Quant on parle de richesses patrimoniales, on aborde un sujet ‘fourre tout’ parce que le mot ‘Patrimoine’ englobe les biens communs d’une collectivité et issus d’un héritage. Soit, mais à ces ‘biens’ matériels et immatériels, que l’on comptabilise régulièrement au bénéfice des domaines culturel, artistique, historique, etc. 

Lire la suite
Festivals et fêtes locales Facteurs importants de développement touristique

Partout dans le monde, les fêtes locales et les festivals contribuent de près et de loin au développement du tourisme. En Algérie, nul ne peut nier que les fêtes locales et les festivals en plus de leurs nombres importants et leurs diversités culturelles et traditionnelles, constituent un facteur de développement du secteur. Sur ce sujet, nous nous sommes basés sur certaines informations rapportées par quelques études menées par des professeurs d’universités algériennes.

Lire la suite
La fête du tapis à Ghardaïa Un grand rendez vous touristique

Cette fête qui annonce l’arrivée du printemps (en coïncidant avec le début des vacances scolaires de la même saison) aura été cette année encore un succès sur le plan de l’organisation générale, et de la diversité des programmes d’animations offertes à un public nombreux. 

Lire la suite
Taksebt, monument fun

 Le plus imposant des sites archéologiques de Taksebt (Tizi ouzou) est incontestablement le Mausolée de , appelé localement Soumaa qui surplombe le village. Ce vestige dont une grande partie a été sérieusement endommagée par les séismes et dont le plus dévastateur fut celui qui a frappé le 21 mai 2003 la wilaya de Boumerdes, rappelle toute la fragilité de ce patrimoine qui se dégrade d’année en année et menacé de disparition, en l’absence de travaux de restauration adéquat. Une partie de Ce monument Amazigh de forme octogonal était doté d’une colonne à chaque angle dont aujourd’hui seules deux subsistent.

Lire la suite
 

 
NEWSLETTER
Saisissez votre adresse e-mail

S'inscrire
Se dsinscrire

Categorie

 



 

Recherche News